Procédures d’admission aux concours  Passerelle

Pour se présenter aux concours Passerelle

 

 

Sont admis aux épreuves du concours passerelle 1 :

 

  • les candidats français ou étrangers ayant réussi les épreuves organisées à la fin du premier cycle des universités françaises ou à la fin de la deuxième année des insti­tuts d’études politiques,
  • les candidats titulaires d’un diplôme universitaire de technologie ou d’un brevet de technicien supérieur,
  • les candidats issus des classes préparatoires de Mathématiques spéciales,
  • les candidats titulaires d’un diplôme français sanctionnant un cycle d’études supé­rieures d’au moins deux ans post-baccalauréat, d’un titre homologué au niveau III ou d’un diplôme étranger reconnu comme équivalent,
  • tous les candidats admis à se présenter au concours Passerelle 2.

Sont admis aux épreuves du concours passerelle 2 :

 

  • Les titulaires d’un diplôme français sanctionnant un cycle d’études supérieures d’au moins trois ans
  • Les titulaires d’un diplôme bac + 3 ou bac + 4 français visé par le ministère de l’Éducation nationale ou étranger reconnu comme équivalent,
  • Les titulaires d’un diplôme français de 2• cycle universitaire ou sanctionnant un cycle d’études supé­rieures d’au moins quatre ans post-baccalauréat,
  • Les titulaires d’un diplôme de sortie d’un institut d’études politiques,
  • Les titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’une école figurant sur la liste des établissements habilités par la Commission des titres d’ingénieurs,
  • Les titulaires d’un diplôme de médecin, pharmacien ou architecte.

Le concours Passerelle 1 permet d’intégrer en première année d’école (niveau Licence).

Le concours Passerelle 2 permet d’intégrer directement en deuxième année d’école (niveau Master 1).

Attention : ne peuvent intégrer une école que les candidats admis qui sont titulaires de leur titre ou diplôme au 1er novembre de l’année du concours.

Modalités d’inscription

Les inscriptions se font exclusivement sur Internet sur le site www.passerelle-esc.com. Les tarifs et dates limites d’inscription sont fixés chaque année. À titre d’exemple, en 2011, les frais d’inscription s’élevaient à 315 euros pour l’ensemble des écoles (épreuves écrites uniquement) et à 50 euros par école pour les épreuves orales.

Les étudiants boursiers bénéficient de la gratuité sur présentation d’un justificatif de bourse délivré par le rectorat ou par le CROUS.