Vous souhaitez travailler dans le domaine de la gestion et du management, des ressources humaines, du marketing ou de la finance ? Les écoles de commerce offrent le parcours idéal pour former les profils recherchés par les entreprises, ou bien pour créer sa propre entreprise. Mais de quoi sont constituées leurs formations ? Sur quoi se fonder pour choisir l’établissement ? Que faut-il faire pour être admis ? Cet article répond à toutes ces questions.

 

Généralités sur les Ecoles de commerce

 

On recense en France plus de 200 écoles de commerce et de gestion. Leur dénominateur commun : délivrer une formation pluridisciplinaire spécialisée et adaptées au monde de l’entreprise. Les diplômés en sortent avec un Bachelor (niveau bac+3), un Master (niveau bac+5), un MS ou un MBA (bac+6), parfois un Ph.D (bac+8). Mais, au-delà de ces considérations générales, des différences existent.

On les classe en plusieurs catégories. En tête de liste on trouve les « grandes écoles » dont font partie les célèbres écoles dites « parisiennes » qui forment le Top 3, HEC, ESSEC et ESCP Europe, mais aussi celles qui règnent en province comme Audencia à Nantes, EDHEC à Lille et Nice, EM Lyon, EM Grenoble, TBS à Toulouse. Les autres ne sont pas nécessairement « moins bonnes » pour autant, mais permettent de se spécialiser plus tôt comme le propose AMOS Sport Business School.

Une autre classification qui prend en compte les différentes voies d’accès dans les écoles de commerce peut être établie, l’intégration des étudiants pouvant se faire à plusieurs niveaux d’études. Certaines écoles recrutent directement après le bac pendant que d’autres sélectionnent les étudiants après 2 années de classes préparatoires. D’autres encore offrent des places aux étudiants de niveau bac+2/3 par la procédure des admissions parallèles AST1 et AST2 (admission sur titre).

Pour finir, certaines écoles de commerce sont accessibles en alternance pour l’intégralité des études ou une partie seulement du parcours. En définitive, les possibilités de poursuivre ses études dans une école de commerce et de management ne manquent pas !

 

De quoi sont faites les formations des écoles de commerce ?

 

La vocation des écoles de commerce et de gestion consiste à former des étudiants qui soient des spécialistes de la macroéconomie (l’économie à l’échelle du monde) et de la microéconomie (l’économie de l’entreprise). Le jeune diplômé doit être autant capable de s’intégrer à une équipe d’experts déjà constituée au sein d’une organisation pour donner le change à ses collaborateurs sur le terrain, que de se lancer dans la création de sa propre entité comme un entrepreneur.

Les étudiants suivent des cours de questions contemporaines qui développent leur culture générale, de finance, de gestion, d’économie, de marketing, et bien sûr de langues vivantes pour se projeter à l’international. Les cours sont dispensés par des professeurs universitaires et par des intervenants issus du monde de l’entreprise. Les formations laissent une large place aux projets réalisés en groupe ce qui préparent les futurs cadres et chefs d’entreprise aux conditions de leur futur métier. Cette immersion progressive dans le milieu professionnel se caractérise également par de nombreux stages, régulièrement effectués en entreprise ou dans le cadre de l’alternance.

Par ailleurs, les écoles de commerce et de management possèdent généralement toutes un réseau de partenaires hors hexagone pour permette aux futurs diplômés de développer une expérience à l’étranger (études, stages ou année de césure).

 

Comment être admis en école de commerce ?

 

Qu’il s’agisse d’intégrer directement après le Bac, après deux années de classes prépa, ou par le processus des admissions parallèles, l’admission dans les écoles de commerce est rendue difficile du fait de la sévérité du recrutement. Pour être admis, vous devrez réussir à un concours constitué d’épreuves écrites et orales. Les meilleures écoles ne sont accessibles qu’au prix d’une compétition très rude à laquelle il faut d’autant plus se préparer que l’établissement est côté.

Si vous êtes candidats aux admissions parallèles, vous devrez passer les sacrosaints tests Tage 2 et Tage Mage, et obtenir les meilleurs score pour optimiser vos chances de succès. Cours Tage Mage vous donne la possibilité de suivre une préparation efficace qui vous garantira un score alléchant. Le site cours-tage-mage.fr vous renseigne sur les critères de sélection des écoles, et vous donne les clés pour réussir le test d’aptitude. Et pour vous évaluer, direction le test Tage Mage en ligne.

Enfin, si vous vous interrogez sur les possibilités de financement de votre formation en école de commerce, nous vous disons tout ce qu’il est nécessaire de savoir sur la question et vous donnons de nombreux conseils pour vous aider dans vos choix.

 

Et après une école de commerce, quelles sont les débouchés ?

 

Une fois diplômé (Bac + 5 validé), la plupart se lancent dans la recherche d’un emploi ou dans une création d’entreprise. Il faut avouer que de nombreuses grandes entreprises, tous secteurs confondus, n’attendent que vos candidatures : banques, assurances, cabinets conseil, achats, fonds d’investissement, etc. Il arrive même parfois que les étudiants signent une promesses d’embauche avant même d’avoir fini leur formation.

Mais commencer à travailler dès la sortie d’école n’est qu’une option. Certains décident de poursuivre leurs études, une solution intelligente du point de vue de l’insertion professionnelle et en termes d’évolution. Ainsi, une année de plus pour se spécialiser après avoir décroché son diplôme, en effectuant par exemple un MBA, peut s’avérer particulièrement payant pour les plus courageux.

Enfin, si vous êtes plus attirés par la recherche, vous pouvez choisir de poursuivre vos études en thèse. Celle-ci peut être effectuée soit dans établissement dont vous êtes diplômé si ce dernier propose un parcours doctoral, soit au sein d’une université.

 

Comment choisir son école de commerce ?

 

Si les écoles de commerce choisissent les profils qui les intéressent, vous devez également sélectionner celle qui vous convient. Les nombreux classements peuvent vous permettre d’effectuer cette sélection, mais les palmarès dont la presse spécialisée regorge ne doivent pas constituer vos seuls points de repère. Raccrochez-vous à des labels, à l’appartenance à une commission des titres, à une reconnaissance par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, à des accréditations. Prenez également en compte d’autres critères, tout aussi importants à considérer, comme la situation géographique, l’existence d’un réseau, la vie au sein de l’école, les installations.

 

Les classements : faut-il s’en méfier ?

 

Tous les ans, plusieurs classements, très attendus par les étudiants, tentent d’établir un palmarès des meilleures établissement en France. Ces classement mesurent les performances des écoles de commerce selon différents critères, comme le taux d’insertion, la reconnaissance à l’international, le réseau, les labels, etc. Si les études qui sont menées peuvent s’avérer apporter aux étudiants des informations précieuses, nous vous conseillons d’avoir du sens critique et du discernement car, les critères pris en compte par un classement donné ne collent pas nécessairement à ce que vous attendez.