Qu’est ce que le Tage Mage ?

Depuis 1996, le test du Tage Mage s’est imposé comme un moyen efficace de sélection des candidats à l’entrée des cursus les plus prestigieux de France. Chaque année, les meilleures écoles de commerce telles que HEC, ESCP, ESSEC, EM Lyon, EDHEC, KEDGE, TBS, comme d’autres processus d’admission, et parmi eux les admissions dites parallèles (Tremplin, Passerelle, SKEMA, etc.), sélectionnent leurs étudiants sur la base de leurs scores au Tage Mage et au TOEIC. Un score minimum de 450 points au test du Tage Mage peut en principe ouvrir les portes des écoles les plus cotées. Une solide préparation est généralement requise pour atteindre un tel score Tage Mage.

Cela passe par une maitrise des concepts, d’une part, et par un entrainement régulier portant sur toutes les sections du test. Nos enseignants sont à votre disposition pour vous permettre de dominer les aspects théoriques et de les mettre en application à travers de nombreux tests blancs. Au fur et à mesure, vous développerez votre rendement et votre score. Nous avons compilé pour vous plus de 5000 questions classées par thèmes, corrigées de manière détaillées, et qui n’attendent que vous et votre motivation pour vous faire gagner des points.

Le Tage Mage contient 6 parties (sous-tests), chacune comportant 15 questions. Une bonne réponse donne lieu à 4 points, une mauvaise réponse à -1 point. À la fin du test on obtient un score qui va de -90 à 360 et qui est ensuite ramené sur une échelle étalonnée entre -150 à 600 points pour obtenir un score de Tage Mage.

Nos conseils 

D’abord une parfaite connaissance l’épreuve, car il est indéniable qu’aucun candidat sérieux ne peut faire l’économie d’une bonne connaissance du déroulement d’un test Tage Mage. En effet, la rapidité, la concentration et le sang-froid sont essentiels pour réussir ; ces qualités ne s’expriment totalement que si le candidat connaît son sujet !

Il s’agit ensuite de se préparer dans les mêmes conditions que celles de l’examen. Une épreuve comme le Tage Mage ne souffre d’aucun classicisme et mieux vaut bien connaitre sa structure. La phase de préparation doit permettre in fine de :

  • respecter le temps imparti à chaque sous-test.
  • répondre aux questions d’un test dans son intégralité;
  • et ce, sans pause, ni divertissement, ni aide de quelque nature qu’elle soit.

Il faut cependant se méfier car, si certains candidats au Tage Mage pensent pouvoir se préparer en travaillant seuls, et c’est tout à leur honneur, ils peuvent finir par tomber dans une routine qui peut faire obstacle à une progression du score. Et, s’agissant de cette routine, nos enseignants savent combien elle est préjudiciable aux progrès et surtout sauront vous la faire éviter pour que vos résultats ne connaissent pas la stagnation.

Attention à l’mprévu

Enfin, il faut apprendre à gérer l’imprévu car, même si l’entraînement est la base de tout et permet de se confronter à un maximum de cas de figures, l’inventivité des concepteurs de sujets n’a pas de limite. Chaque nouveau test Tage Mage recèle son lot de questions originales en mathématiques, en logique ou en syntactique etc. C’est dire à quel point il est possible d’innover et d’inventer des questions inédites. Aussi, le candidat soucieux de réussir doit-il se préparer psychologiquement à répondre à des questions qui sortent des sentiers battus. Il ne faut donc pas être esclave des techniques et des connaissances acquises mais plutôt s’appuyer sur celles-ci raisonner plus efficacement. Les étudiants ayant obtenus d’excellents scores ont souvent confié qu’ils ne s’étaient pas laissé impressionner par les questions les moins classiques ; ils ont sereinement adapter les méthodes et les techniques de résolution à ces cas plus rares.

Afin d’aider les candidats à se préparer de la meilleure façon possible au Tage­ Mage, nos intervenants ont conçu des tests à l’intérieur desquels se retrouvent autant des questions classiques que des questions plus originales, celles qui peuvent déstabiliser le candidat trop routinier. Chaque année, des centaines d’étudiants, formés en nos locaux de Bordeaux, Lyon, Paris et Toulouse, ou en ligne, reconnaissent notre organisme dans le soin que nous mettons à les préparer ; une forte majorité parvient à dépasser les 400 points au Tage Mage et intégrer les meilleurs établissements.

Les épreuves

PARTIE 1 • Compréhension de textes (15 questions en 20 minutes)

Cette épreuve inclut trois textes (250-350 mots chacun) suivis chacun de 5 questions de compréhension. Elle permet d’évaluer la compétence de lecture sous contrainte de temps.

PARTIE 2 • Calcul (15 questions en 20 minutes)

Cette partie évalue la maîtrise des notions de base (classe de 3ème à 1ère) dans les domaines de l’arithmétique, de l’algèbre, du calcul et de la géométrie.

PARTIE 3 • Raisonnement et argumentation (15 questions en 20 minutes)

Cette partie mesure chez le candidat le degré de maîtrise de la logique simple (syllogisme, implication, transitivité … ).

PARTIE 4 • Conditions minimales (15 questions en 20 minutes)

Cet exercice recouvre le même programme de mathématiques que le sous-test« Calcul». Les énoncés sont suivis de deux informations complémentaires qui sont supposées donner assez d’informations pour répondre à la question posée. Le candidat doit déterminer si l’une, ou l’autre, ou les deux ensemble, ou aucune des informations complémentaires permettent de résoudre le problème.

PARTIE 5 • Expression (15 questions en 20 minutes)

Cette partie teste les compétences d’écriture à travers des exercices de recherche de synony­mie et de correction linguistique.

PARTIE 6 • Logique (15 questions en 20 minutes)

Cette épreuve évalue les facultés de raisonnement du candidat à propos des problèmes spa­tiaux, numériques et alphabétiques.